comprendre le diamond painting
Blog

Tout savoir sur le diamond painting, le hobby en vogue

Si vous nous suivez sur Instagram, vous connaissez déjà l’un des passe-temps qui m’ont captivé ces derniers temps : la peinture sur diamant ou la peinture sur cristal. Si vous ne le faites pas encore, vous n’avez peut-être aucune idée de ce dont il s’agit ;)… Mais je vais vous l’expliquer.

Il y a quelque temps, j’ai vu une vidéo que j’ai trouvée très relaxante. Il s’agissait d’une personne qui “colorait” avec une sorte de cristaux ou de diamants une image formée par de petits points. Chaque point comportait un chiffre, une lettre ou des symboles. Je suis sûr que cette dynamique vous est familière, d’après les dessins que l’on nous a fait colorier à l’école ou d’après les applications qui existent en ce moment. Chaque zone ou point a un slogan et vous coloriez en suivant les instructions qui vous sont données. Dans le cas des toiles Diamond Painting, ce que nous faisons, c’est coller ces petits cristaux pour donner un aspect tridimensionnel à l’image.

Je me souviens qu’à son époque (et vous l’avez peut-être fait aussi), l’une des activités que j’aimais vraiment était le point de croix. Nous achetions les kits où le dessin, l’aiguille et les différents fils colorés entraient et nous les mettions pendant un certain temps. C’était une forme de broderie qui ne nécessitait pas vraiment de compétences (je ne suis pas douée pour la couture ou la broderie ou quoi que ce soit en rapport avec l’aiguille) et, bon, ça m’a divertie et détendue. La peinture au diamant me rappelle aussi en partie que c’est un travail mécanique où l’on peut se changer les idées tout en faisant quelque chose de beau.

Les animaux ont une place particulière dans votre cœur ? Alors laissez-vous tenter par ces magnifiques tableaux de peinture sur diamant. Il y en a pour tous les goûts ! Cliquez ici pour en savoir plus.

broderie-diamant-animaux

La peinture diamant pour les nul(le)s

Les kits Diamond Painting sont composés d’une toile protégée par un plastique – puisque toute la surface du dessin est adhésive pour pouvoir laisser les diamants fixés, une sorte de stylo pour prendre les cristaux synthétiques et les coller selon la légende que l’on trouvera sur les côtés de la toile, un petit morceau de mastic adhésif rouge à mettre sur les stylos pour pouvoir y fixer les diamants, un plateau sur lequel laisser les cristaux et, bien sûr, les sacs avec des numéros différents dans lesquels nous trouverons les diamants de couleur avec lesquels nous ferons notre peinture. Ces cristaux sont faits de résine et sont plats à la base afin qu’ils puissent être bien fixés à la toile pré-imprimée.